Vous êtes ici :

Le département des cordes

Le violon

ViolonVoir l'image en grandLe violon est l'instrument le plus petit et de tessiture la plus aiguë parmi sa famille. Le violon est à l'origine un instrument populaire. Il est de toutes les fêtes villageoises et y fait danser les invités. Son répertoire initial le prouve car ce ne sont que des danses. De Bach à Bartók jusqu'à nos contemporains, tous les grands compositeurs n'ont cessé d'écrire de grandes œuvres afin d'exploiter merveilleusement les multiples possibilités expressives du violon.

Cet instrument se joue dans toutes les formes d'ensembles et dans tous les styles de musique (classique, jazz, traditionnelle, musique du monde).

→ Enseignant : Joëlle Tiprez, Caroline Boumal

L’alto

AltoVoir l'image en grandIl est très semblable au violon, mais il est plus grand, plus épais, et donc plus grave. Son timbre est rond et chaleureux, très proche de la voix. Son répertoire est vaste, de la fin de la Renaissance à nos jours. Les œuvres majeures pour cet instrument datent du XVIIIe siècle. Mozart maitrisait parfaitement l'alto, il en jouait dès que l'occasion se présentait et lui a dédié plusieurs œuvres.

→ Enseignant : Jean-Charles Ferreira

Le violoncelle

VioloncelleVoir l'image en grandLa tessiture se situe entre celle de l’alto et celle de la contrebasse. Il se joue assis et tenu entre les jambes et repose maintenant sur une pique escamotable. Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, il a un rôle majeur d’accompagnement, mais dès le XVIIe, il commence à s’émanciper notamment avec les « Suites pour violoncelle seul » de J-S. Bach et les concertos de Vivaldi. On dit souvent que c'est l'instrument le plus proche de la voix humaine. Ses qualités mélodiques et son indépendance sont explorées et en font un instrument généralement apprécié.

→ Enseignant : Mathilde Radelet

La contrebasse

ContrebasseVoir l'image en grandC’est le plus grand et le plus grave des instruments à cordes frottées. Elle peut se jouer en frottant les cordes avec l’archet (arco) ou en les pinçant avec les doigts (pizzicato). Elle est très utilisée en musique classique contemporaine. En Jazz, elle fait partie de la section rythmique. La richesse de la contrebasse permet des styles musicaux très variés et de l’intégrer à différentes formations.

→ Enseignant : Aude Millière

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris